Imprimer

 LES CURSUS

 

En maternelle et au CP, tous les élèves, quelle que soit leur nationalité, bénéficient obligatoirement d’un enseignement de l’arabe à raison de trois heures hebdomadaires.

 

A partir du CE1, deux cursus d’enseignement de la langue arabe coexistent :

Un enfant non marocain peut suivre le cursus 5h à partir du CE1 si son niveau le permet, avec l’accord de la famille.

 

LES PROGRAMMES

 

Les programmes sont détaillés ici (ici cliquable, mettre lien vers l’onglet programme)

 

LA LANGUE ENSEIGNÉE

 

Conformément aux programmes de 2007 pour la langue arabe, dont les précisions restent valables, les élèves doivent avoir conscience de la « pluralité des registres de langues et (des) variétés (de) la langue en fonction des situations de communication ». « L’articulation programmée et réfléchie des deux registres (arabe littéral ou standard et arabe dialectal) est indispensable ». La priorité donnée à l’oral dans les petites classes (maternelle) s’accompagne d’un recours progressif à l’écrit, qui se fait impérativement en caractères arabes.

 

Pour le cursus 5 h : l’arabe enseigné est le registre standard. Cependant les connaissances des élèves en arabe dialectal sont valorisées dans les petites classes et servent de points d’appuis pour la construction des compétences en arabe standard.

 

Pour le cursus 3 h : la langue enseignée est un arabe standard simple avec un recours possible à l’arabe dialectal à l’oral pour une communication vraisemblable dans la vie quotidienne. Les termes et structures choisis pour l’écrit (lecture et graphie) appartiennent toujours au registre standard.

 

DES MÉTHODES MODERNES ET UNE PÉDAGOGIE NOVATRICE

 

A l’école primaire, la langue arabe est enseignée comme une langue vivante. Son enseignement met l’accent sur la communication orale, conformément aux programmes français de l’enseignement des langues vivantes à l’école. Les enseignants de langue arabe ont recours aux diverses méthodes modernes : le travail par groupes, le jeu, l’utilisation des TUIC (Techniques Usuelles de l’Information et de la communication) comme les ordinateurs, le vidéo-projecteur,  ou encore dans certaine classe, le tableau blanc interactif. D’autre part, le CEA a déjà procédé au renouvellement des manuels scolaires à l’école primaire (CP et CE1). Une nouvelle stratégie éditoriale va permettre le renouvellement progressif des manuels des autres niveaux.

 

L’approche actionnelle, étroitement liée au CECRL, est une perspective récente pour enseigner et apprendre les langues vivantes. Cette approche est préconisée par le CEA et largement adoptée par les enseignants de langue arabe. L’enseignant considère l’élève comme acteur de ses apprentissages. Il le met en activité à travers de tâches concrètes définies au préalable. L’élève est soigneusement préparé pour pouvoir accomplir la ou les tâches. Les éléments de langue et de culture, nécessaires à la réalisation de la tâche, sont enseignés pendant une période donnée. L’enseignant prépare donc l’élève pour accomplir cette tâche. L’élève, in fine, mobilise les éléments de langue et de culture appris, comme instruments d’action et non seulement comme outils de communication.

 

A la lumière de cette notio  »n de tâche, la plupart des projets et des actions menés dans le cadre de l’enseignement de la langue arabe constituent une ultime étape d’un parcours pédagogique réfléchi et mis en place dans les classes tout au long de l’année scolaire.

 

Pour les élèves du cursus 3h, le niveau travaillé en fin de cycle 3 est le A1 du CECRL.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn